AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Arts du spectacle

Aller en bas 
AuteurMessage
Anouchka
Premiers écrits
Premiers écrits
avatar

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Les Arts du spectacle   Jeu 5 Fév - 2:38

Voici un texte que je voulais écrire depuis longtemps. Et que je viens de finir.

Les arts du spectacle


Les Arts du spectacle. Tout un monde. Qui, aussi loin que je m’en souvienne, m’a toujours attirée et fascinée. Pour des éléments aussi futiles que les lumières de la scène, les tenues superbes, correspondant à l’époque de l’action ou pour le moins différant souvent de celles de la vie quotidienne. De notre vie quotidienne, des XXème et XXIème siècles. Tous ces éléments qui participent à la magie de la scène. Mais, aussi, bien plus profondément, pour l’Art, pour cette manière différente de s’exprimer, de tout son être. Peut-être qu’encore plus, ce qui m’a toujours séduite dans ces disciplines, telles que le théâtre, la danse (…), est de faire prendre corps à un personnage, l’interpréter et lui donner vie, jouer un rôle qui n’est pas le sien. S’éloigner ainsi le temps des répétitions et du spectacle du quotidien, quel qu’il soit.
Pour toutes ces raisons, que je percevais plus ou moins à l’époque, je me retrouvais à l’âge de trois ans, sur une scène, une vraie, dans une vraie salle de spectacle – aussi modeste qu’elle ait probablement été -, avec son estrade, ses coulisses et ses lumières. J’avais choisi parmi les costumes qui nous étaient proposés une robe, qui me plaisait. Elle devait être à fleurs, petites, dans les tons verts. Du moins est-ce là l’image que j’en ai gardé. Il me semble n’être restée que peu de temps sur scène et n’avoir eu que peu ou pas de texte (qui avait été inventé pour l’occasion). Je me revois pourtant pendant les répétitions, puis dans les coulisses, puis sur scène, jouant une fée – c’était là ce que j’estimais à l’époque – qui aujourd’hui, à mon goût, ressemblait plus à une gentille sorcière… Mais, pour moi, à l’époque, je crois, une sorcière était forcément « méchante »… Comme celle de Blanche-Neige qui devait être de fait ma référence en la matière. Peut-être par timidité ou je ne sais pourquoi, je n’ai pas continué le théâtre l’année suivante. Je ne repris que durant un an, douze années ayant passé. De nouveau un spectacle inventé… En fait, deux. Ma grande fierté fut le second, auquel j’avais intégré le chant. Ce en quoi réside cette fierté ? Le fait d’avoir ému, fait pleurer un membre du public. Je n’ai pas pu continuer l’année suivante, ayant déménagé. J’aime toujours autant le théâtre, pourtant, j’ai pour l’heure tourné cette page, pour me consacrer à la musique.

Mais, avant d’en venir à ce chapitre, parlons de la danse, page provisoirement tournée, mais que je suis bien tentée de rouvrir. La danse… Cet Art du spectacle en particulier me fascine, visuellement… Vers 8 ans, je commençais la danse contemporaine. Au même âge, a peu près, me semble-t-il, la danse classique m’attirait. Avec ses pointes, ses arabesques, ses tutus également, aussi superficiel cela soit-il. Aujourd’hui, je sais n’être pas particulièrement faite pour cette discipline en particulier, mais, je l’admire toujours autant. La danse… En tant qu’activité extra-scolaire, cela se résume à environ quatre ans de ma vie… Et pourtant. Dès que l’occasion d’esquisser des pas de danses traditionnelles se présente, je saute dessus. Un amusement comme un autre, permettant parfois de se défouler efficacement en dépensant son énergie. La danse, qui pourrait être considérée comme un sport… Et pourtant, ce mot étant négatif pour moi qui déteste cela, la danse tient du loisir et bien évidemment de l’Art et je l’exclus de la catégorie des sports, malgré les efforts physiques qu’elle demande.

Venons-en à la musique… Art du spectacle quand il s’agit de chanter pour un public, mais aussi – du moins, à mes yeux – quand il s’agit d’interpréter un morceau sur scène, avec un instrument ou un autre. En fait, je crois que pour moi, il y a Art du spectacle dès lors qu’il y a public.
Hors cadre scolaire, j’ai commencé la musique en CM1, par la guitare. Le piano, depuis mes neuf ans, me fascinait bien plus. Mais, je n’ai pu commencer réellement que bien plus tard. Tant d’instruments me plaisent. Le piano est celui que j’adore, l’accordéon celui qui me fascine, la guitare ma compagne… Et de magnifiques morceaux existent au violon… On croirait l’entendre pleurer parfois… Ce qui pour moi, lui correspond tout à fait. Mais, il peut tout aussi bien nous donner envie de danser. Mes connaissances s’arrêtent – en dehors de quelques bases en solfège – au chant, piano, guitare et flûte. Un jour viendra… Où je saurai aussi jouer de l’accordéon ! La musique… Un moyen d’exprimer des sentiments, de partager. Langage universel… Il y aurait tant de choses à dire à son sujet !
Mes expériences de la scène en la matière sont assez nombreuses (7 je crois) et m’ont appris une chose : une fois lancé, on continue, quoiqu’il arrive, même si on fait une fausse note, même si on fait fausse route. Expérience de scène mitigées, notamment du fait de la timidité et du trac pas toujours bien contrôlé. Pourtant, je ne puis concevoir le moindre Art du spectacle sans production devant un public. J’ai peur de ce public, et de ce fait, j’ai du mal avec la scène. Et pourtant, malgré tout, il me plait de me produire devant lui.

Le chapitre des coulisses reste inabordé ici. C’est lors des spectacles de chant et du dernier de théâtre que j’en ai le plus fait connaissance. De son effervescence… Les tenues qu’on enfile ou change à tout de vitesse, parce qu’on doit remonter sur scène, vêtu différemment. Le trac partagé par tous, mais plus ou moins contrôlé par les uns ou par les autres. Les révisions de dernière minute, comme si on allait passer un examen… Des moyens de contrôler le trac aussi divers que les personnes qui se trouvent là. Lieu d’entraide aussi. Lieu ou parfois, on apprend à mieux connaître les autres. Les coulisses sont tout cela outre l’endroit d’où les artistes apparaissent et où ils disparaissent.
J’aimerais vous avoir ainsi donné envie de rejoindre artistes professionnels comme artistes amateurs sur scène et en coulisses, de vous joindre au spectacle. Ou de venir grossir les rangs du public, si indispensable. Sans oublier les applaudissements.


© by Anoucka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artsetcreations.forumactif.org
 
Les Arts du spectacle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yuta jongleur avec des bolas arts du spectacle
» Affiches du cinéma version polonaise Arts du spectacle
» Spectacle des Catt'mômes
» Rko vs Martial arts +comment faire les gif
» SPECTACLE DE RAPACES AU MONDE SAUVAGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jeunes Ecrivains :: Les Ecrits :: Textes Divers :: Ecrits courts-
Sauter vers: