AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Droit de Suicide (2nd réécriture)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lacrima
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Localisation : Reims
Humeur : Nostalgique... et euphorique...
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 5:09

Euh... ptit passage d'un nouveau roman que j'ai imaginé... oui encore...

Je crois avoir évolué ces derniers temps... Bref ^^, voici le début et la première écriture de Droit de suicide (ne me demandez pas pourquoi ce titre, instinct... instinct m*rdeux en faite)

Droit de suicide


Je ne pense pas que l'amour soit une bonne raison de vivre, la preuve, moi. Ça m'a rendu misanthrope. Je suis une écrivaine perdue dans ses rêves et quand elle en sort, elle est très très froide comme un ours réveillé en pleine hibernation (il est tout à fait défendu de me voir en ours).
Je m'appelle Nine Léonie, j'ai vingt ans. Non j'aimerai bien... j'ai trente ans et quelques poussières. Aujourd'hui j'ai passé ma journée assise face à mon bureau, je suis sur un roman, ça fait une semaine que je fais des nuits blanches. J'ai la télé en fond et des écouteurs dans les oreilles... sans commentaire. D'ailleurs, c'est l'heure du journal. Je m'arrête deux secondes et me tourne vers la télévision.
Là, sur l'écran, la jeune fille qui fait un stupide reportage sur les oiseaux de j'sais pas quoi, c'est ma meilleure amie, Eveline. Je n'ai pas à me fouler en ce qui concerne mes amis, j'en ai que deux. La brunette journaliste et le blond poète. On doit se voir... une fois par mois ? Environs... mais ils me laissent travailler.
Je me lève me resservir un café, rah quel journée... Je sors mon portable de ma poche. Tiens, dix appels en absence de... Amaury ! J'ai du pas l'entendre avec la musique... et pas envie de le mettre sous vibreur... tant pis, il m'appellera jusqu'à que l'entende.
A ma seconde gorgée de café, le portable sonne...
- Allo ? Amaury ? Qu'es-ce que tu veux ?
- Allo ? Nine ? Ça va ?
- Oui, mais j'espère que tu ne m'as pas appeler juste pour te soucier de mon état... dans ce cas...
- Non non. J'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer. Une mort.
- Ah bon ? dis-je, fausse en levant un sourcil.
- Ca te fait rien ?
- Puisque je suppose que ce n'est pas Eveline, qu'es-ce qui te fait croire que ça m'intéresse ?
Il y eut un silence. Je compte sa respiration, je raccroche à 5.
1... 2... 3..
- Je vais raccroché... Quatre...
- Quoi ? Bon, d'accord c'est Gabriel.
Mon regard se noya dans le vide.
- L'enterrement à lieu jeudi prochain vers 9 heures, au domaine de sa famille.
Je me ressaisie.
- Nine ?
- Tu n'as pas le droit de me parler de lui, même s'il est mort, puis ça ne m'intéresse le moins du monde. Au revoir.
Je glisse le long du frigo, tenant les genoux, je fixe les petits carreaux de la mosaïque au sol. Il y en a un qui est défoncé, je détaille les contours...
Me ressaisissant, j'ouvre la portière près de moi, et je prend une bouteille de vodka. J'en bois pas souvent, mais quand j'en bois... c'est quelque chose. J'en ai besoin. Je reprend ma phrase, j'ai faux, l'amour est une bonne raison de vivre.


Je corrigerais les fautes demain ^^

Je ne pense pas que l'amour soit une bonne raison de vivre. C'est juste un sentiment. Un sentiment envahissant, mais ce n'est pas comme la colère ou la joie, qui elles, sont passagères. C'est pire, plus destructeur pour certaines personnes. D'après les scientifiques, ce sentiment dure environs trois ans. Trois misérables années, c'est court, mais la nature est bien faite, c'est bien assez pour faire la cour, produire un bébé et le voir un peu grandir.
Pour ce qui est de l'âme sœur, le faite que quelque part il y ait une personne qui vous est destinée... J'y crois, mais n'espère plus. Je croyais l'avoir trouvé un moment de ma vie, qui est maintenant révolu. Je ne vis plus l'amour, je l'écris.
Moi, je suis Nine Léonie. Écrivain, misanthrope, recluse dans une maison des banlieues de classe moyenne. Je n'ai pas toujours été asociale, au contraire.
J'aime la solitude, même si elle n'est pas la plus tendre compagnie. Mais elle n'est pas exigeante, ni décevante. J'ai lâché tout mes amis à cause d'elle, après tout c'est mon choix. C'est à peine si ces amis se souviennent de moi, c'en était pas vraiment en faite...
Il ne m'en reste que deux. Eux, me connaissent vraiment et j'ai confiance en eux.

J'étais sur mon canapé et j'écrivais sur un cahier un bout de mon roman. Je n'avais plus d'inspiration depuis ce matin. En m'étirant, je me levais et me dirigeais vers la cuisine baigné dans les mélodies d'AaRON(phrase à revoir ^^). Au passage j'attrapais ma tasse poser sur mon bureau, près de l'ordinateur.
Biz... Biz...
Je me retournais, mon portable vibrait sur la commode de l'entrée.
Merde...
Ça s'arrêta et un message indiquant onze appels en absence s'affichait. Je fixais le mobile en levant un sourcil. Tant pis, il me rappellera comme les onze dernières fois, et là, je décrocherai.
Deux gorgées de café plus tard...
J'avais posé le portable sur la table à manger, face à moi, appuyer sur le plan de travaille. Je jouais avec un couteau de ma main gauche et de mon autre main je tenais une tasse jaune canari. Je lançais mon regard le plus assassin au mobile.
Biz... Biz...
- Allô ? Nine ?
- Oui Amaury, qu'es-ce que tu veux ?
Il ignora ma question, à 5 je raccroche.
1... 2... 3...
- Ca va ?
- A merveille ! Que me vaut ce coup de fil ?
- Quelqu'un est...
- Est ?
- Mort.
Je levais un sourcil, les yeux vides, complètement indifférente.
- Oh ! Quel nouvelle ! Qu'es-ce qui te dit que je suis intéressé par cette nouvelle, bien que tragique ?
- Tu ne veux pas savoir qui...
- Non.
- D'accord. C'est Gabriel.
- Tu n'as pas le droit de me parler de lui, même s'il est mort, puis ça ne m'intéresse le moins du monde. Au revoir.
Je change d'avis, l'amour est une bonne raison de vivre...


Dernière édition par Lacrima le Mar 4 Nov - 13:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimadesperatio.skyrock.com/
Franck
Ame du Forum
Ame du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1054
Age : 58
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 9:40

Mon commentaire n'a rien à voir avec le texte. Bien sûr quelques fautes à corriger et certaines expressions inversées, un peu lourdes...
Non, c'est le titre qui m'interpelle, ce suicide??? Drôle de sujet pour ton âge, petite danseuse...
Suicide: souvent les causes tiennent plus des regrets que des remords. Encore une vision de l'ego?

Remords: ne pouvoir vivre sachant ce qu'on a fait, même partiellement. Ne pas avoir été à la hauteur, ne pas s'accepter...

Regrets: ne pas avoir eu la vie qu'on aurait voulue...
Mais alors, de se suicider nous permet-il d'obtenir cette vie tant souhaitée? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cha-pline
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 14:43

That is the question, très cher Franck, et ta remarque est très pertinente...
Pour moi, le suicide tient beaucoup en la solitude...Mais aussi dans un mélange non controlé de remords ET de regrets !
Mais tu as raison, miss Lacrima est un peu jeune pour ce sujet, non ?

Quelques fautes aussi, peut-être que le début est un peu trop lourd, je te conseille de le développer un peu plus, qu'on puisse s'attacher à ton héroine, qui a un prénom tout à fait original !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cha-pline.skyblog.com
Franck
Ame du Forum
Ame du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1054
Age : 58
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 15:48

Oui, on peut entendre regret et remord de façons différentes. Disons que remord tient un peu du sentiment de honte comme si on avait mal agi, d'une certaine façon, une sorte de faiblesse impardonnable envers quelqu'un d'autre... enfin, je ne sais pas.
N'empêche que le sujet est grave car assez courant malgré tout. Et j'ai du mal à accepter que notre Lolodanseuse aborde ce sujet... Je me rappelle ces deux adoslescentes qui ont mis fin à leurs jours il y a quelques semaines et toujours à cause de ce sentiment d'abandon que la vie leur faisait éprouver. D'où ce premier message, réflexion qui n'est pas de moi. Je crois que A Nothomb l'avait aussi abordée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrima
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Localisation : Reims
Humeur : Nostalgique... et euphorique...
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 19:51

XD C'est qu'on me connaît mal... Je ne vois pas en quoi on me voit mal abordé le suicide... J'ai terminé mon enfance lorsque le gothisme était à son avant fin.

Je tiens à vous rassurez, aucun suicide dans cette histoire. Je pense que ça traitera plus sur l'amour et la mort. Un droit de suicide... Bref, j'avais précisé que c'était un titre sortie de mon instinct le plus m*rdeux.

Nine c'est original ? J'vois pas en quoi... J'avais beaucoup de choix de prénoms mais j'ai pris celui qui se rapprochait plus du miens, Nina était trop à fleur de peau, Nine est parfait ni trop ni pas assez. ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimadesperatio.skyrock.com/
cha-pline
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 21:55

Lacrima a écrit:
XD C'est qu'on me connaît mal... Je ne vois pas en quoi on me voit mal abordé le suicide... J'ai terminé mon enfance lorsque le gothisme était à son avant fin.

Je tiens à vous rassurez, aucun suicide dans cette histoire. Je pense que ça traitera plus sur l'amour et la mort.




Tutututut ! Le mouvement gothique est apparu à la fin des années 70, début 80, et est loooiiinn d'être arrêté...Ton enfance a dû avoir lieu au milieu des années 90 et la culture gothique est encore loin d'être achevée ! Je ne pense pas qu'on puisse donc parler de fin (en mm temps, je ne suis pas une experte à ce niveau ! )
S'il n'y a aucun suicide, pourquoi le préciser dans le titre ? "Droit au suicide" signifirait" Droit de se donner la mort", certes, alors ça voudrait dire que le/les personnage(s) refusent ce droit pour vivre...Donc roman serait + optismisme, non ?
Ensuite, traiter de la mort, de l'amour, de la mort de l'amour et de l'amour de la mort....Pfoui, je m'embrouille ! Wink
Pourquoi pas, mais je te conseille de prendre bcp de distances avec ça, c'est un sujet à la fois très banal et très compliqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cha-pline.skyblog.com
Lacrima
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Localisation : Reims
Humeur : Nostalgique... et euphorique...
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Ven 31 Oct - 22:13

Pour moi le gothisme est "terminé", maintenant ce sont les emos... HUM ! Dans "terminé" je parle de la grande mode.

Pour le titre... Nine est fragile il va y avoir des réflexions sur la vie, et la valeur de la vie. Ce qu'elle vaut, ce qu'elle prend... ^^ Sans ce sujet, l'histoire n'est rien, je tente ! ^^ Puis vu tout les projets de romans que j'ai... je pourrai passé à autre chose si je ne sais plus, et je pourrais reprendre lorsqu'il me sera plus facile de l'aborder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimadesperatio.skyrock.com/
Necrophage
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Masculin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Vatican
Humeur : Amen...
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Dim 2 Nov - 22:29

Citation :
Non, c'est le titre qui m'interpelle, ce suicide??? Drôle de sujet pour ton âge, petite danseuse...

Le suicide deviens de plus en plus populaire chez les tranches 12-18 ans , à tel point que ça en est presque un phénomène de mode (mais la plupart du temps entre se clamer suicidaire parce que ça fait "trop fun" et se suicider vraiment il y a quand même une grosse distance).

Puis euuuh le gothisme est un peu fini parce que maintenant être gothique se résume à s'habiller en noir , se tailladé les veines (au compas je précise , mais ça fait quand même mal hein!) et le clamer haut et fort (sans oublier les "f*** la société trop pourrie! En fait c'est qui le président actuel? Non parce que lui aussi je le f***")
Non vraiment on est loin du mouvement des années 70-80.

Bon après c'est moi le "saigneur des ténèbres" qui en parle alors ça peut être moins crédible^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrima
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Localisation : Reims
Humeur : Nostalgique... et euphorique...
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Mar 4 Nov - 1:51

j'ai posté la seconde réécriture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimadesperatio.skyrock.com/
cha-pline
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Lun 24 Nov - 19:40

Il reste encore des fautes et des incohérences grammaticales, je repasserai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cha-pline.skyblog.com
cha-pline
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Sam 17 Jan - 16:04

oh fait, qu'est-ce qu'il est devenu celui-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cha-pline.skyblog.com
Lacrima
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Localisation : Reims
Humeur : Nostalgique... et euphorique...
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Sam 17 Jan - 19:04

^^ j'écris quelques bouts, puisque je prévois de faire quelque chose de plus "philosophique", ça va lentement le temps de mettre les idées en place ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacrimadesperatio.skyrock.com/
cha-pline
Ecrivain de renom
Ecrivain de renom
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   Mer 18 Fév - 20:15

Ca avance bien dis moi ! Avec tous tes blogs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cha-pline.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Droit de Suicide (2nd réécriture)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Droit de Suicide (2nd réécriture)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Teulé, Jean] Le Magasin des Suicides
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» Suicide revient !!!
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jeunes Ecrivains :: Les Ecrits :: Romans :: Amitié / Amour-
Sauter vers: