AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans dix ans ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Deadly
Jeune talent
Jeune talent
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Age : 27
Localisation : Somewhere in Hell
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Dans dix ans ?   Jeu 19 Juin - 16:43

Texte écrit pour une gallerie dont le thème était : "Et dans dix ans, vous serez où, vous serez qui, vous ferez quoi ?"

**********

Dans dix ans ?



......J’entendais vaguement quelqu’un m’appeler. Ce n’était qu’un lointain murmure, mais celui-ci se faisait de plus en plus insistant. Ce qui n’était qu’un chuchotement s’amplifia pour devenir une injonction à mon encontre.
......Je battis des paupières, m’éveillant de mon sommeil semi-conscient, pour m’apercevoir que je m’étais assoupie, sur un des transats près de la piscine, sous un soleil de plomb.
Chassant les dernières traces de somnolence de mon esprit, je me tournai vers mon interlocuteur, qui n’était autre que James, mon majordome.
Un majordome s’appelant James, vous trouverez sans doute que cela fait un peu cliché, non ? Eh bien, je n’y peux rien si ma vie n’est qu’un immense cliché !
Il me tendit une enveloppe en me disant que c’était le seul courrier aujourd’hui. Je le congédiai en le remerciant.
......En ouvrant cette correspondance, je contemplai le bassin d’eau bleue turquoise s’étendant à mes pieds.
D’un certain point de vue, on aurait pu dire que j’avais réussi ma vie.
......J’avais obtenu mon bac à dix-neuf ans, puis une licence d’anglais, pour finir par écrire des paroles dans un groupe de rock, où j’étais également guitariste. Ce qui hérissait profondément mes parents, étant titulaire de bons diplômes, ils ne comprenaient pas pourquoi j’avais décidé de me consacrer à la musique, qui, de leur point de vue, n’était qu’un loisir quelconque, et qui, ne présentait pas l’avantage d’être stable. Ceci dit, ils avaient raison quant à la stabilité…
J’avais, aussi, réalisé un de mes plus grands rêves : publier un de mes romans.
......A l’âge de seulement quinze ans, j’avais commencé à écrire sérieusement, de grands espoirs plein la tête. Mes rêves d’adolescente étaient à présent devenus réalité.
Mais cette utopie tant espérée avait brutalement virée au cauchemar, et cette enveloppe était là pour me le rappeler. Cette lettre était en fait les papiers de mon divorce, me remémorant l’immense échec qu’était ma vie.
A vrai dire, mon groupe ne s’était jamais fait connaître, et mon livre n’avait rencontré qu’une petite centaine de lecteurs, ce qui, d’après mon éditeur, était trop peu pour la publication d’un second roman.
Etais-je devenue un si piètre écrivain ? Moi, qui ne faisais jamais lire mes textes tant qu’ils ne me satisfaisaient pas pleinement. Moi, si perfectionniste avec mes écrits.
Mes rêves enfantins étaient détruits. Moi qui, adolescente, avait des étoiles plein les yeux en pensant qu’un jour peut-être, une de mes histoires serait connue publiquement, je venais de voir mon destin paradisiaque voler en éclat.
Et mon mariage, était le pire échec de mon existence.
A dix-sept ans, je me persuadai que l’amour n’existait pas et que je marierai le plus tard possible, montrant cette apparence de moi aux autres, leur laissant croire que j’étais une personne totalement insensible, alors que j’étais en vérité, une jeune fille romantique. N’assumant pas cette partie de moi, je la cachais derrière mes airs durs de gothique blindée à toutes épreuves.
......Seulement, le destin eut raison de moi. Je me mariai finalement assez tôt : vingt-cinq ans.
......Pendant les premiers mois, tout allait pour le mieux, puis après un an, tout c’est dégradé. Un an durant, nous fîmes comme si de rien n’était, alors que ce n’était pas le cas, essayant à tout prix de sauver notre couple en plein naufrage. Puis constatant notre cuisant échec, nous nous séparâmes.
J’avais toujours tenté de me persuader qu’il était l’homme de ma vie et qu’il fallait absolument préserver notre mariage, alors que tout ceci n’était que purs mensonges. Au fond de mon cœur, j’avais toujours su que l’homme de ma vie était ce jeune homme brun, croisé en descendant d’un bus, puis retrouvé derrière une guitare électrique dans une petite salle de mon lycée.
Le premier à avoir fait battre mon cœur et à avoir ébranlé mes convictions en me montrant, surement malgré lui, que l’amour était un sentiment réel et non une illusion comme je voulais tant le croire.
......A cette époque, étant trop timide, je n’avais osé l’approcher, plus tard je le regrettai.
Aujourd’hui, mon époux demandait le divorce, pour pouvoir se faire sa secrétaire, plus belle, plus jeune, et qui, elle, n’était pas une ratée.
Nous nous séparerions et je me retrouverai sans le sou.
......C’est là que je me demandai, avec une pointe d’ironie : Pourquoi ne pas avoir épousé Paul McCartney ? J’aurai divorcé en gagnant au moins trente millions d’euros, de quoi continuer ma petite vie tranquillement. Un léger sourire triste étira vaguement mes lèvres à cette pensée.
Maintenant j’allai devoir retourner chez ma mère, ce qui ne me réjouissait guère. Retourner dans la maison de mon enfance serait accepter l’échec de ma pitoyable vie devant mes parents !
......Hors de question !
......Mais,… C’était ça ou finir sous un pont.
Mon choix fut sans équivoque. Je serai donc obligée de ranger ma fierté au placard et d’affronter ma famille.
Peut-être reverrais-je mon amour d’enfance...
Comme s’il m’avait attendu pendant dix ans ! Il ne me voyait déjà pas à dix-sept ans, alors maintenant…
Il a surement fait sa vie avec une jeune et jolie blonde.
......On peut toujours rêver, non ? Les rêves sont faits pour atténuer la dure réalité de la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkgoth2.blog.jeuxvideo.com
 
Dans dix ans ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une main dans sa culotte...
» [AIDE] Ma vidéo .mp4 n'apparait pas dans l'onglet photos et vidéos
» Other cartoons ou "il n'y a pas que des Disney dans la vie..."
» L'avenir des "méchants" dans Bleach ...
» je pars en retraite dans un couvent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jeunes Ecrivains :: Les Ecrits :: Nouvelles :: Autre-
Sauter vers: