AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je la qualifierai de.... Je ne sais pas. Quelque chose comme "autre"

Aller en bas 
AuteurMessage
Ju'
Premiers écrits
Premiers écrits
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 106
Localisation : Fce
Humeur : Je ne sais pas encore, je viens de me lever. Détendue je suppose.
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Je la qualifierai de.... Je ne sais pas. Quelque chose comme "autre"   Jeu 24 Avr - 19:44

cyclops


Délice originel.



« Faustine, racontez-moi l'histoire d'un fruit, je vous en prie »

Faustine resta bouche bée devant la demande déplacée de la bonne femme qui lui faisait face. Elle eut tour à tour des visions de clowns menaçants et de petits pains fourrés avant de retomber dans l'étrange vérité: cette femme, l'examinatrice par excellence ne lui demandait pas de débiter son commentaire oral, elle ne lui avait d'ailleurs posé aucune question pour le préparer, elle lui ordonnait simplement de lui raconter une histoire. Faustine fronça les sourcils et scruta la face calme et souriante de l'examinatrice. Non, elle ne plaisantait pas, oui, elle voulait en effet qu'on lui parle d'un fruit.
Avait-elle eut vent de la graphomanie de son élève? Était-elle réellement une excentrique? Dans tous ces cas, Faustine se devait de réfléchir comme une taré pour servir un récit potable à la dame.
Mais un fruit, que peut-on raconter sur un fruit? Un fruit c'est quelque chose de bon, de juteux, mais ça n'a aucune personnalité! Voulait-elle un conte? L'histoire de mademoiselle Prune Smith? Un point de vue externe sur un fruit? Soudain une autre idée lui traversa la neurone. Seulement une idée et le reste coula de source, comme toujours. Le plus dur fut de commencer: elle n'avait encore jamais créé une histoire oralement et sur l'instant. Toutes ces pensées n'ayant pas entamé plus de deux minutes du temps imparti, elle se lança le plus rapidement possible.

« Elle était bien ronde, bien dodue, rouge comme le sang, belle et irrésistible. Juteuse probablement, le jus devait être un tantinet acide... Son goût doux et encore indéfinissable...sa texture dure au début, on devait certainement y planter brutalement les dents pour pouvoir en arracher un fragment consistant. Dangereusement tentante elle était. Les mains d'Éve se tendaient toutes seules, mue par l'unique pouvoir enchanteur de la voix du...reptile. Elles décrochèrent le fruit défendu et se firent insolentes: la même force gourmande porta la pomme à la bouche de...la femelle. »

Le débit de Faustine était calme , assuré maintenant. Elle ne regardait plus l'examinatrice mais le mur derrière elle, son regard semblait perdu dans l'intérieur de son corps. Sa bouche égrenait les mots les uns après les autres sans arrêt. C'était tout bonnement un flot de paroles dans lequel se noyait la juge.

« ...qui planta férocement ses incisives dans la boule rouge. Tout à coup ce fut l'apocalypse. Adam déboula, rouge de colère et le tout-puissant gronda de sa voix caverneuse des imprécations terrifiantes. Éve n'en eut pour ainsi dire aucun remord, pour l'instant la seule chose qui comptait vraiment c'était le délice que ses papilles ressentaient. Le péché, le malheur, la culpabilité étaient des broutilles face au goût exquis de l'idée même de la liberté que lui procurait la pomme mure à souhait. Comme si elle avait grossi, grandi et mûri uniquement pour un jour avoir l'honneur d'être cueillie et goûtée. Destin qu'elle honorait dignement, un morceau sous les dents voraces de rébellion d'Éve qui était en extase. Elle préleva une seconde bouchée avec un regard de défi pour son compagnon éberlué. Le jus lui dégoulinait sur le menton, le cou, dans le creux des seins. Adam sentit son sexe durcir et ne comprit pas. Il en rougit d'abord, dégrisé par l'idée de péché encore tenace dans son esprit puis de nouveau ivre de plaisir et d'envie devant les gouttes qui glissaient sur la peau satinée de sa compagne avide de saveurs. À chaque bouchée c'était une nouvelle salve de jouissance qu'elle osait doser avec impertinence. Elle mâchait avec une application irritante et se délectait de sensations. D'abord le plaisir du goût inconnu et succulent, sucré et infernal, puis la satisfaction de désobéissance sentiment d'affranchissement, de revanche sur celui qui osait leur interdire pareille volupté, enfin, l'orgueil de l'effet qu'elle produisait sur Adam. Lequel ne perdait pas une miette de son émancipation savoureuse. N'en pouvant finalement plus, il tendit à son tour la main vers un fruit rouge et le mordit brutalement en dévisageant son amie, provocant.
Le goût de la pomme lui échappa totalement tant il était empli de sensations toutes autres, envers Éve ou son nouveau statut de pécheur consentant, libéré. Il trouva le fruit délicieux sans même en avoir senti le jus contre sa langue. Chez lui, tout fut purement cérébral, et instinctif: n'y tenant plus, il empoigna le corps d'Éve et les deux pommes roulèrent à terre, se complétant l'une l'autre parfaitement. »

Faustine reporta son regard encore hagard vers la bonne femme. On l'aurait dit sortie d'une transe, comme droguée. La bouche asséchée d'avoir tant discouru, elle se composa simplement un air interrogateur, attendant le verdict. Il tomba très vite: l'examinatrice ouvrit son sac et lui tendit une pomme verte avec un air de vieux singe malicieux.
Faustine prit la pomme, remercia du chef et sortit de la classe en balançant l'aliment hydratant vers sa bouche aux babines retroussée qui accueillit le fruit avec un bruit mat et en arracha un énorme bout qu'elle fit claquer entre ses mâchoires, se repaissant du goût formidable qui coulait dans sa bouche et son gosier. Délice infernal.


Dernière édition par Ju' le Ven 25 Avr - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolat-mangue-fraise.skyblog.com
Erutirce
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 101
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs...
Humeur : ^^
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Je la qualifierai de.... Je ne sais pas. Quelque chose comme "autre"   Jeu 24 Avr - 23:05

J'ai modéré votre texte. Merci d'en prendre connaissance en bas de votre page. Smile

_________________
€RµTiR©E
Célèbre déesse grecque, créatrice de l'écriture et détentrice des parchemins sacrés... ;p

"Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure, mais l'aventure d'une écriture..."[Jean Ricardou]

Retrouver moi ici ---> http://histoire-rocambloguesque.skyrock.com
Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie
Premiers écrits
Premiers écrits
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 30
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Je la qualifierai de.... Je ne sais pas. Quelque chose comme "autre"   Ven 25 Avr - 0:50

Eh bien... On s'amuse bien au Paradis à ce que je vois Razz
Un dérapage qui coûtera cher à nos deux acolytes , on sait comment se termine l'histoire... ^^
A part ça, j'ai apprécié cette agréable lecture.
C'était... savoureux Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je la qualifierai de.... Je ne sais pas. Quelque chose comme "autre"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je la qualifierai de.... Je ne sais pas. Quelque chose comme "autre"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu sais que tu es un fan du Titanic quand...
» qui pourrais m aider ?????
» J'sais pas quoi mettre comme titre O_O;
» Je sais pas quoi donner comme titre... Ah si, voici mes vidéos! Original hein?
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Jeunes Ecrivains :: Les Ecrits :: Nouvelles :: Autre-
Sauter vers: